Nouvelle acquisition : L’homme et la ville par le prisme de la bête

RIGUELLE William
L’homme et la ville par le prisme de la bête : l’animal comme marqueur identitaire et révélateur de la gestion des activités et des espaces urbains : Pays-Bas méridionaux et principauté de Liège, XVIIe-XVIIIe siècles
Bruxelles : Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 2023, 553 p.
Collection Mémoire de la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques. IVe série ; Tome 25 n° 2138
ISBN 978-2-8031-0877-0

N 2811

Résumé éditeur :

Ce livre se penche sur les discours et les pratiques des hommes à l’égard des animaux en milieu urbain dans les Pays-Bas méridionaux et la principauté de Liège aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le monde animal, qui cohabite avec celui des humains dans une grande proximité au sein du milieu urbain de l’Ancien Régime — par le biais notamment des transports, du divertissement ou encore de la compagnie —, fournit de précieux renseignements sur l’être humain, ses sensibilités et son rapport à la nature en même temps qu’il constitue un excellent indicateur pour éclairer la gestion publique de l’espace urbain. (4e de couv.)



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2024, 10 janvier). Nouvelle acquisition : L’homme et la ville par le prisme de la bête. IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vka0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search