Nouvelle acquisition : L’âme captive : une histoire des traités de cour (XVIe-XVIIe siècles)

DOIRON Normand
L’âme captive : une histoire des traités de cour (XVIe-XVIIe siècles)
Genève: Droz, 2023, 255 p.
Collection Cahiers d’humanisme et Renaissance ; 192
ISBN 978-2-600-06435-4

FR 2211

Résumé éditeur :

Aux XVIe-XVIIe siècles, la chevalerie, la noblesse, enfin l’homme et la femme modernes s’asservirent volontairement au pouvoir de l’État. Pour comprendre cette “servitude volontaire”, cet ouvrage étudie des traités decour et de l’honnêteté, c’est-à-dire des ouvrages qui, soit dénoncent le pouvoir tyrannique du monarque et la cupidité des courtisans ; soit exaltent la toute-puissance du roi et les plaisirs de la cour. Dans le second cas, celui des réjouissances, le courtisan doit d’abord faire preuve d’allégeance, sans répit faire montre de complaisances, puis espérer qu’en retour, un jour, il obtiendra quelque récompense. Il lira les traités, il apprendra comment marcher, comment parler, comment surtout se contenir, afin d’avoir l’insigne privilège d’approcher, peut-être, du trône. Ce livre est aussi une étude de la tragédie classique, du grand Corneille, de l’inégalable Racine qui, dans une langue sublime, à l’avance ont voulu nous consoler, par la beauté, des peines et de l’inquiétude d’être sujets. (4e de couv.)



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2023, 11 décembre). Nouvelle acquisition : L’âme captive : une histoire des traités de cour (XVIe-XVIIe siècles). IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lyks

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search