Nouvelle acquisition : Une piété lotharingienne : foi publique, foi intériorisée (XIIe-XVIIIe siècles)

GUYON Catherine (dir.), KRUMENACKER Yves (dir.), MAES Bruno (dir.)
Une piété lotharingienne : foi publique, foi intériorisée (XIIe-XVIIIe siècles)
Paris : Classiques Garnier, 2022, 357 p.
Collection Rencontres. Série Histoire religieuse ; 4
ISBN 978-2-406-12216-6

C 1694

Résumé éditeur :

L’axe lotharingien puis dorsale catholique désigne la longue écharpe née du partage de l’empire carolingien qui s’étire de la Mer du Nord au Milanais. Mais cet espace présente-t-il de réelles spécificités sur le plan religieux . L’attrait pour la croisade, la figure modèle de la religieuse, la dévotion pour l’hostie consacrée et la Passion du Christ, et la place centrale de la Vierge Marie se retrouvent communément. Cependant les différences sont nombreuses : diversités de saints et de leur iconographie, des lectures et des formes de piété. Il n’en reste pas moins que ce couloir européen a été un lieu d’échanges intenses et constitue un excellent observatoire de la manière dont les fidèles vivaient leur foi dans les sociétés d’Ancien Régime. (4e de couv.)



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2023, 4 décembre). Nouvelle acquisition : Une piété lotharingienne : foi publique, foi intériorisée (XIIe-XVIIIe siècles). IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lykp

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search