Nouvelle acquisition : De la difficulté d’enseigner : permanences et mutations de la fin du XVIIIe siècle à nos jours

CONDETTE Jean-François (dir.)
De la difficulté d’enseigner : permanences et mutations de la fin du XVIIIe siècle à nos jours
Villeneuve d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 2023, 534 p.
Collection Histoire et civilisations
ISBN 978-2-7574-3950-0

C 1688

Résumé éditeur :

Si le métier d’enseignant rencontre aujourd’hui des difficultés multiples, tout en offrant également ses satisfactions, les quinze contributions regroupées ici mettent en perspective les vulnérabilités enseignantes sur la longue durée des XIXe-XXIe siècles, à la fois dans le primaire et dans le secondaire, pour les hommes et les femmes. Certaines difficultés anciennes ont presque disparu (mauvaise installation matérielle, étroite tutelle politique). D’autres, liées à de faibles connaissances disciplinaires, à un manque d’autorité face à la classe ou à des difficultés pédagogiques et didactiques, se maintiennent. D’autres enfin s’affirment avec la massification de l’enseignement et les évolutions sociétales qui modifient la place de l’enfant et de l’adolescent dans la famille et dans l’École. Les mutations accélérées de l’accès aux informations, via les nouveaux médias, modifient aussi la place de l’enseignant alors que les modalités de sa formation ont du mal à se stabiliser. (4e de couv.)



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2023, 20 novembre). Nouvelle acquisition : De la difficulté d’enseigner : permanences et mutations de la fin du XVIIIe siècle à nos jours. IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lykg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search