Nouvelle acquisition : “Ni larmes ni sépulture” : Privation de sépulture et inhumation infamante dans la province ecclésiastique de Bordeaux (fin XIe-XIVe s.)

VIVAS Mathieu
“Ni larmes ni sépulture” : Privation de sépulture et inhumation infamante dans la province ecclésiastique de Bordeaux (fin XIe-XIVe s.)
Bordeaux : Ausonius Éditions, 2023, 170 p.
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire et archéologie du Moyen Âge : Poitiers : 2012
Collection Scripta Mediaevalia ; 47
ISBN 978-2-35613-572-8

FREG 667

Résumé éditeur :

“On ne leur donnera ni larmes ni sépulture”. En s’appuyant sur des passages de l’Ancien Testament, l’Église médiévale définit la peine de privation de sépulture : celles et ceux qu’elle juge comme “mauvais chrétiens” – entre autres, des excommuniés – se voient refuser les funérailles chrétiennes, la mémoire liturgique et l’inhumation dans le cimetière consacré. Mais qui sont ces « exclus » de la communauté des morts ? Que deviennent les corps privés de ce que les textes nomment la sepultura christiana ou ecclesiastica ?
En menant une enquête au sein de la province ecclésiastique de Bordeaux des xie-xive s., ce livre éclaire les causes et les conséquences de la peine de privation de sépulture, mais aussi les moyens de l’éviter et de l’annuler. Il replace également la peine privation de sépulture dans le jeu des interactions entre les justices, les systèmes de domination politique (ecclésiastiques et laïques) et les justiciables. Pour ce faire, il recourt aux sources textuelles (normatives, liturgiques, actes de la pratique, etc.) et aux données produites par des archéologues soucieux de trouver une interprétation historique aux inhumations atypiques (dépôt sur le ventre, en dehors d’espace funéraire, etc.). (4e de couv.)



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2023, 22 septembre). Nouvelle acquisition : “Ni larmes ni sépulture” : Privation de sépulture et inhumation infamante dans la province ecclésiastique de Bordeaux (fin XIe-XIVe s.). IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lyj9

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search