Nouvelle acquisition : Annales du royaume des Francs

KURZE Friedrich (éd.) ; SOT Michel (dir.), VEYRARD-COSME Christiane (dir.)
Annales du royaume des Francs
Paris : Les Belles Lettres, 2022, 2 vol. (CIII-80, 259 p.)
Collection Les classiques de l’histoire au Moyen Âge ; 58
ISBN 978-2-251-45313-2

HMA 521

Résumé éditeur :

Pendant près d’un siècle, de 741 à 829, des auteurs proches des souverains carolingiens, Pépin III le Bref, Charlemagne et Louis le Pieux, ont écrit et réécrit, pour chaque année, des textes relatant les évènements qu’il leur paraissait important de confier à la mémoire. Ces Annales permettent de suivre comment Pépin, maire du Palais du dernier roi mérovingien, obtint la royauté des Francs en 751/754, comment son fils Charles put être reconnu et couronné empereur d’Occident en 800, fonction et dignité que son fils Louis exerça après sa mort en 814. 

Il s’agit donc d’une histoire officieuse, sinon officielle, du gouvernement et des efforts d’unification des pays francs, des luttes pour la soumission des peuples lombard, bavarois et saxon, des affrontements avec les Slaves et les Avars à l’est, avec les Scandinaves au nord et avec les Maures au sud, sans négliger les relations avec le pape de Rome, l’empereur de Byzance et le calife de Bagdad. Le tout inscrit dans une perspective d’histoire universelle chrétienne, scandée par le retour annuel des fêtes de Noël et de Pâques. 

Les éditeurs ont distingué deux versions. D’abord une version brève couvrant les années de règne de Pépin III et de Charlemagne jusqu’en 801. Cette version brève a ensuite été réécrite et continuée en une version longue jusqu’à l’année 829. Ce sont ces deux versions des Annales du royaume des Francs qui sont ici présentées et traduites séparément dans les volumes I et II aux fins de comparaison.

Michel Sot, professeur émérite à Sorbonne Université, est spécialiste d’histoire culturelle et religieuse du Haut Moyen Âge, en particulier de l’écriture de l’histoire dans cette période.

Christiane Veyrard-Cosme, professeur de langue et littérature latines à l’Université Sorbonne Nouvelle, s’intéresse particulièrement à l’hagiographie et au genre épistolaire à l’époque carolingienne.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search