Nouvelle acquisition : La fabrique de l’histoire de l’Europe : un domaine de recherche entre savoir et pouvoir depuis 1976 en France, en Allemagne et au-delà

LE BOULAY Morgane
La fabrique de l’histoire de l’Europe : un domaine de recherche entre savoir et pouvoir depuis 1976 en France, en Allemagne et au-delà
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2022, 253 p.
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Science politique : Paris 9 : 2014
Texte remanié de: Thèse de doctorat : Science politique : Humblodt-Universität (Berlin) : 2014
Collection Res Publica
ISBN 978-2-7535-8372-6

EUR 1148

Résumé éditeur :

Depuis une trentaine d’années, nombre d’historiens issus de différents courants historiographiques tentent d’écrire lhistoire de lEurope. Plusieurs visions de cette histoire s’affrontent ainsi : dans le monde scientifique mais aussi dans l‘espace public, comme le montre notamment la controverse concernant l‘ « héritage chrétien » de lEurope.

Si les relations étroites entre les spécialistes de l‘intégration communautaire et la Commission européenne ont déjà été étudiées, peu de travaux examinent les relations entre les différentes lectures de lhistoire de lEurope et leurs promoteurs. C’est l‘objet de cet ouvrage.

Celui-ci contribue ainsi à la sociologie des savoirs. Il montre comment la construction européenne contribue à transformer les pratiques des historiens et à redéfinir les rapports de force au sein de leur discipline. Il met en outre en évidence l‘évolution récente des systèmes de financement de la recherche et les effets de l‘essor des appels à projets.

Cet ouvrage contribue aussi à la sociologie politique de lEurope. Il montre comment, inversement, la science historique contribue à façonner lEurope et ses représentations et interroge la singularité de la construction symbolique de l‘UE par rapport à celle des Etats-nations. En se focalisant sur les projets impliquant des historiens français et allemands, il permet d’examiner le rôle des organisations européennes (UE et Conseil de lEurope), mais aussi celui des Etats-nations et des acteurs privés nationaux. (4e de couv.)

Morgane Le Boulay est ingénieure de recherche CNRS au laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE) à Strasbourg. Ce livre est issu de sa thèse, réalisée en cotutelle à l’université Paris Dauphine et à l’université Humboldt de Berlin.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search