Nouvelle acquisition : Columbanus and identity in early medieval Europe : formation and transmission

NEWMAN Conor (dir.), STANSBURY Mark (dir.), MARRON Emmet (dir.)
Columbanus and identity in early medieval Europe : formation and transmission = Colomban et l’identité dans l’Europe du haut Moyen Âge : formation et transmission = Colombano e l’identità nell’Europa altomedievale : costruzione e trasmissione
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2022, 186 p.-VIII p. de pl.
Collection Art & société
ISBN 978-2-7535-8289-7

HMA 502

Résumé éditeur :

Les diverses manifestations d’une vaste identité culturelle sont une caractéristique déterminante de l’Europe post-romaine et médiévale et elles continuent de faire l’objet de recherches dont témoigne cet ambitieux ouvrage. Dans le cas de Colomban, l’expression et l’affirmation d’identités collectives distinctes enrichissent chacun des aspects des matériaux linguistiques, historiques et archéologiques qui nous sont parvenus. Celui-ci mit à profit sa formation insulaire (utilisée contre lui en Gaule, comme dans le cas de la tonsure de ses moines et de la datation singulière des fêtes de Pâques), mais il ne perdit jamais de vue l’influence unificatrice et toujours plus puissante de l’Église chrétienne. Il ne se contenta donc pas d’intégrer deux identités, mais il les revendiqua, donnant ainsi un important aperçu du canon intellectuel de l’Église irlandaise médiévale.

Quels sont les auteurs qui ont influencé l’éducation intellectuelle de Colomban, et par conséquent l’Église irlandaise du haut Moyen Âge ? Qu’ont mis au jour les travaux de fouilles et recherches archéologiques sur le site monastique irlandais qui serait le lieu d’éducation de Colomban ? Enfin, qu’en est-il de Colomban et de l’identité sociale de la période médiévale et du problème de la question identitaire à travers des études de cas sur les Francs, les Lombards et les Irlandais, notamment au miroir des propres écrits de Colomban et du témoignage de la Vita Columbani de Jonas de Bobbio ?  (4e de couv.)

Chercheurs à la National University of Ireland (NUI, Galway), Conor Newman enseigne l’archéologie post-romaine et du haut Moyen Âge et Mark Stansbury y a enseigné la paléographie et l’étude des manuscrits latins antérieurs à l’an 800. Emmet Marron est chercheur indépendant associé au Moore Institute (NUI), spécialiste d’archéologie des monastères et des paysages religieux du haut Moyen Âge.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search