Nouvelle acquisition : Quand les socialistes français se souviennent de leurs guerres : mémoire et identité (1944-1995)

CASTAGNEZ Noëlline
Quand les socialistes français se souviennent de leurs guerres : mémoire et identité (1944-1995)
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2021, 477 p.-XVI pl.
Collection Histoire
ISBN 978-2-7535-8255-2

FR 2091

Résumé éditeur :

Pourquoi la mémoire est-elle au coeur de l’identité des socialistes ? Et comment participent-ils à la mémoire collective des Français au second XXe siècle ? Cultiver le souvenir de leurs guerres, tant celles où ils ont combattu en patriotes que celles où ils ont défendu leur idéal, ne flatte pas toujours leur narcissisme et relève parfois du masochisme. Si la Révolution française, la Commune, le Front populaire et la Résistance sont des lieux de mémoire qu’ils chérissent, la guerre d’Espagne leur laisse un goût amer, et l’Algérie un sentiment de honte qui les disperse en 1958. François Mitterrand, qui a toujours su recomposer son propre passé, fait le tri dans leurs mémoires à partir de 1971. Héroïsant les uns – Jaurès et Blum – bannissant les autre – Paul Faure et Guy Mollet –  il homogénéise le parti d’Épinay et en fait un instrument de conquête. Alors pourquoi, après mai 1981, les nouvelles générations ne peuvent-elles comprendre sa politique mémorielle ?

Jouant sur les échelles, ce livre confronte la mémoire de la direction du PS avec celles de ses fédérations, municipalités et territoires. Pour la première fois, il saisit un processus majeur d’acculturation des militants au socialisme en étudiant leurs commémorations, leurs symboles, les monuments et toponymes qu’ils ont durablement inscrits dans nos paysages. En comparant enfin les pratiques mémorielles des socialistes avec celles de leur adversaires communistes et gaullistes, cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau notre mémoire d’après-guerre (4e de couv.)

Noëlline Castagnez est professeure d’histoire contemporaine à l’université d’Orléans et rédactrice  en chef de Parlement[s]. Revue d’histoire politique. Elle interroge les engagements, culturels et pratiques politiques en France aux XXe et XXIe siècles.



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2021, 11 décembre). Nouvelle acquisition : Quand les socialistes français se souviennent de leurs guerres : mémoire et identité (1944-1995). IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lyaa

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search