Nouvelle acquisition : À la conquête du marché de l’art : le Pari(s) des enchères (1830-1939)

SAINT-RAYMOND Léa
À la conquête du marché de l’art : le Pari(s) des enchères (1830-1939)
Paris : Classiques Garnier, 2021, 844 p.
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire de l’art : Paris 10 : 2018
Collection Bibliothèque de l’économiste ; 36
ISBN 978-2-406-10817-7

FPA 116

Résumé éditeur :

Comment expliquer le succès – ou l’échec – de tel ou tel artiste, ou de tel ou tel objet ? En poussant la porte des ventes aux enchères publiques à Paris, cet ouvrage explore les rouages du marché de l’art pendant plus d’un siècle, entre 1830 et 1939. Il s’appuie, pour cela, sur le dépouillement exhaustif de plus de 2 000 catalogues de vente, associés à leurs procès-verbaux. Ces archives abondantes permettent alors d’identifier les vendeurs, les acheteurs et les prix d’adjudication pour des segments aussi divers que es tableaux, les dessins, les sculptures – aussi bien anciens que modernes -, les arts asiatiques, les objets désignés comme “orientaux”, les antiquités, les objets dits “primitifs” ou encore les bonsaïs. (4e de couv.)



Citer ce billet
Corinne HÉLIN (2021, 26 novembre). Nouvelle acquisition : À la conquête du marché de l’art : le Pari(s) des enchères (1830-1939). IRHiS-Bibliothèque. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ly9w

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search