Nouvelle acquisition : Polices, villes et sécurité sous la Révolution et l’Empire

RENGLET Antoine
Polices, villes et sécurité sous la Révolution et l’Empire : l’ordre public urbain dans l’espace belge, 1780-1814
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2021, 320 p.-VIII p. de pl.
Collection Histoire
ISBN 978-2-7535-8183-8

N 2760

Résumé éditeur :

Comment se transforment les polices des villes à l’époque des révolutions et de l’Empire napoléonien ? Longtemps considéré uniquement du point de vue des cadres institutionnels, l’avènement de la police moderne est revisité dans cet ouvrage depuis le territoire belge soumis aux aléas des guerres, des occupations et des révolutions de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Au-delà du passage d’une police de type englobant à une police considérée comme plus moderne car davantage orientée vers la sécurité des personnes, ce livre met en lumière les transformations à la fois endogènes et exogènes survenues dans les appareils policiers entre 1780 et 1814. Les continuités importantes mais aussi le dynamisme et l’autonomie des polices urbaines face à la décentralisation de l’État nuancent et rendent plus complexe l’analyse de la construction politique napoléonienne. Ils donnent également la mesure des similitudes entre les épisodes de troubles dans les pratiques de surveillance ou le recours à l’armée. Les polices des villes au cours de cette période apparaissent davantage comme le résultat d’un syncrétisme entre des éléments proprement locaux et originaux et d’autres importés à l’occasion des conquêtes révolutionnaires et napoléoniennes. (4e de couv.)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search