Nouvelle acquisition : Stilleven : peindre les choses au XVIIe siècle

BLANC Jan
Stilleven : peindre les choses au XVIIe siècle
Paris : Éditions 1:1, 2020, 261 p.
Collection Ars ; 11
ISBN 979-10-97193-03-4

FL 2612

Résumé éditeur :

La nature morte est une invention du XVIIIe siècle. La trop célèbre « hiérarchie des genres » formulée par André Félibien dans sa préface aux Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture pendant l’année 1667 (1668) n’est en réalité qu’une hiérarchie des talents particulieurs. Le peintre « qui ne fait que des fruits, des fleurs ou des coquilles » n’est pas un peintre de « natures mortes » ; ses capacités limitées l’empêchent simplement d’accéder à l’universalité de la peinture d’histoire. Il peut évidemment exceller dans son domaine, jusqu’à surpasser certains artistes universels. (4e de couv.)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search