Nouvelle acquisition : Connecteurs divins : objets de dévotion en représentation dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIe siècle)

COUSINIÉ Frédéric (dir.), BLANC Jan (dir.), SOLFAROLI CAMILLOCI Daniela (dir.)
Connecteurs divins : objets de dévotion en représentation dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIe siècle)
Paris : Éditions 1:1, 2020, 303 p.
Collection Ars
ISBN 979-10-97193-02-7

C 1562

Résumé éditeur :

L’histoire de l’art a depuis longtemps intégré l’importance du spectateur et du contexte à la fois perceptif, cognitif et pragmatique qui, dans un temps et un espace déterminés, organise son rapport spécifique à une oeuvre. Certains éléments restent cependant sous-évalués sinon ignorés : ce sont les objets, « appareils » et autres « prothèses » perceptives ou relationnelles qui, dans bien des cas, contribuent de façon décisive à l’appropriation et à l’usage effectif des représentations. Si cet ensemble d’objets a pris une place déterminante à l’époque contemporaine et a été reconnu par les historiens des médias, leur importance n’est pas moins grande dans le passé, notamment dans le champ des représentations religieuses. Loin en effet d’un face à face que l’on imaginerait immédiat et exclusif entre les dévots chrétiens et les objets de leurs dévotions (représentations iconiques, reliques, saint sacrement, etc.), nombre de pratiques spirituelles de l’époque moderne impliquent toute une série d’images de différents statuts qui sont articulés les uns aux autres (images mentales, gravures, peintures, sculptures), et un ensemble d’objets ou d’objets-images » (où l’inscription écrite a aussi parfois sa place) associés (…). (4e de couv.)

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search