Nouvelle acquisition : Maîtres et secrétaires (XVIe-XVIIIe siècles) : l’exercice du pouvoir dans la France d’Ancien Régime

SCHAPIRA Nicolas
Maîtres et secrétaires (XVIe-XVIIIe siècles) : l’exercice du pouvoir dans la France d’Ancien Régime
Paris : Albin Michel, 2020, 332 p.
Collection L’Évolution de l’humanité
ISBN 978-2-226-45305-1

FR 2038

Résumé éditeur :

Secrétaire, secrétariat : une figure aujourd’hui omniprésente, une présence qui va de soi. Il fut un temps où le secrétaire était un domestique, un intime, gardien des secrets et des affaires privées de son maître.
L’enquête de Nicolas Schapira met en lumière l’apparition de ce couple, où l’un décide tandis que l’autre conseille, écrit, et tient mémoire. C’est entre Renaissance et âge des Lumières, au moment où le papier devient le support de toute décision, que paraît ce personnage nouveau, pouvant être simple scribe comme conseiller des princes, reconnu pour son expertise. Quelle que soit sa condition, le secrétaire est une silhouette de l’ombre : des traités sont écrits pour louer son action et ses compétences, mais les contemporains dénoncent son influence excessive et son ubiquité.
Se dessine ainsi une anthropologie des pouvoirs modernes, retraçant l’ascension d’un groupe qui ne s’identifiait ni à un métier ni à un statut, mais dont le pouvoir s’accrut à mesure que l’État se construisait sous l’Ancien Régime et qu’il pénétrait progressivement toutes les strates de l’administration, jusqu’à nos jours. (4e de couv.)

Agrégé et docteur en histoire, Nicolas Schapira est professeur d’histoire moderne à l’Université Paris Ouest Nanterre. Il est l’auteur, notamment, de Un professionnel des lettres au XVIIe siècle. Valentin Conrart : une histoire sociale, Champ Vallon, 2003 ; et (en collaboration) de Histoire Littérature Témoignage. Écrire les malheurs du temps, Gallimard, 2009.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search