Nouvelle publication : Pieter Bruegel l’ancien : la Chute des anges rebelles : art, savoir et politique à l’aube de la révolte des Gueux

MEGANCK Tine
Pieter Bruegel l’ancien : la Chute des anges rebelles : art, savoir et politique à l’aube de la révolte des Gueux
Milano : Silvana editoriale ; Bruxelles : Musées royaux des beaux-arts de Belgique, 2019, 199 p.
Collection Cahiers of the Royal Museums of Fine Arts of Belgium ; 16
ISBN 978-8-8366-4290-8

HO 486

Résumé éditeur :

Pieter Bruegel l’Ancien, La Chute des anges rebelles est le premier ouvrage complet consacré à l’une des pièces maîtresses des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles. L’autrice montre comment, dans La Chute des anges rebelles (1562), Pieter Bruegel (mort en 1569) reprend un thème traditionnel de dévotion pour en faire un commentaire novateur sur son propre temps et elle replace le tableau dans la culture des débuts de l’époque moderne avec son goût pour le savoir et le collectionnisme. Elle souligne par exemple que les nombreux anges hybrides déchus sont minutieusement composés de naturalia et d’artificialia tels qu’on les collectionnait dans les cabinets d’art et de curiosités en ce temps-là. Dans la peinture de Bruegel, l’émulation bien connue du style de Jérôme Bosch n’est en fait qu’un aspect de son intérêt plus vaste à collectionner, à observer et à reproduire le monde artistique et naturel qui l’entoure. Ainsi, en peignant La Chute des anges rebelles, il réalise une étude non seulement du contexte local des villes et des cours d’Anvers et de Bruxelles à l’aube de la révolte des Gueux mais également d’un contexte plus large puisqu’il témoigne de la manière dont la découverte du Nouveau Monde transforme irrémédiablement la perception européenne de l’art et de la nature. Avec La Chute des anges rebelles, sorte de conte prémonitoire sur l’hybris et l’orgueil, Bruegel propose une méditation sur les dangers et les promesses que représente la soif d’art, de savoir et de politique chez les hommes, un thème universel qui garde toute sa force aujourd’hui.(4e de couv.)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search