Nouvelle acquisition : Cartographie du temps : frises chronologiques aux nouvelles timelines

ROSENBERG Daniel, GRAFTON Anthony Thomas ; GUILLON Marie-Christine (trad.)
Cartographie du temps : frises chronologiques aux nouvelles timelines
Paris : Eyrolles, 2013, 272 p.
ISBN 978-2-212-13607-4

U4 352

Résumé éditeur :

Des images les plus anciennes aux plus contemporaines, la ligne s’est imposée dans notre manière de représenter le temps. La métaphore linéaire est en effet omniprésente dans les almanachs, les calendriers et les graphiques de toutes sortes, mais aussi dans notre vocabulaire courant qui utilise sans cesse les termes « avant » et « après », « long » et « court » en référence au temps. La frise chronologique linéaire est tellement intégrée à notre système mental qu’il est parfois difficile de croire qu’elle résulte d’un lent processus d’acquisition. Sous sa forme moderne, elle a pourtant moins de 250 ans, et personne n’avait jusqu’à présent entrepris de raconter son histoire.

Cartographie du temps est le premier ouvrage à retracer de manière exhaustive l’histoire des représentations du temps en Europe et aux États-Unis de 1450 à nos jours. Les auteurs Daniel Rosenberg et Anthony Grafton ont concocté un récit palpitant, riche de personnages hauts en couleurs et de rebondissements inattendus. Des manuscrits médiévaux aux sites Web, ils passent en revue une grande variété de chronographies qui, chacune à sa façon, défient des idées conventionnelles de la forme chronographique. Ainsi présentent-ils cette frise de 1753, de plus de 16 mètres de long, montée sur un dérouleur dans un boîtier, ou cette autre, qui utilise les parties du corps humain pour représenter les généalogies du Christ et des gouvernants de Saxe, ou encore les échelles verticales créées par les missionnaires catholiques et protestants pour illustrer la Bible et encourager la conversion des Amérindiens d’Oregon. Vous découvrirez également la carte des communications en Atlantique Nord de Marconi datant d’avril 1912 et qui localise le Titanic dans le temps plutôt que dans l’espace géographique. Et bien d’autres oeuvres méconnues d’artistes par ailleurs célèbres, comme une chronologie historique du cartographe Gérard Mercator ou un jeu de plateau inventé par Marc Twain.

Un ouvrage riche d’illustrations qui passionnera quiconque s’intéresse au rôle des formes visuelles dans l’évolution de notre conception de l’Histoire. (4e de couv.)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search