Nouvelle acquisition : Caves et celliers dans l’Europe médiévale et moderne

ALIX Clément (dir.), GAUGAIN Lucie (dir.), SALAMAGNE Alain (dir.)
Caves et celliers dans l’Europe médiévale et moderne
Tours : Presses universitaires François-Rabelais de Tours, 2019, 444 p.
Collection Perspectives historiques
ISBN 978-2-86906-714-1

C 1507

Résumé éditeur :

Caves et celliers sont des espaces techniques dédiés au stockage et à la conservation, particulièrement des denrées alimentaires telles que le vin. Ces dépendances domestiques sont habituellement cachées, invisibles à la vue du public. Il en résulte que caves, celliers et autres structures souterraines des habitats font figure de parents pauvres de l’histoire de l’architecture.
Pour autant, au Moyen Âge comme à l’époque moderne, les caves sont essentielles à l’économie des habitations ou des bâtiments dont elles dépendent. Les techniques mises en oeuvre dans leur construction, l’organisation interne, les aménagements spécifiques, ou encore la manière dont elles furent utilisées, attestent l’importance qui leur a été accordée. Figeant le parcellaire et la présence de vestiges antérieurs, les caves sont des témoins essentiels pour comprendre les dynamiques de développement des villes. En milieu urbain, elles s’accompagnent parfois de réseaux souterrains formés par les carrières d’extraction de pierre. Des parallèles peuvent être établis avec les caves et celliers situés en milieu rural, notamment ceux d’ensembles seigneuriaux,
de châteaux, d’abbayes ou d’autres établissements religieux.
Ce livre offre la première synthèse archéologique sur les caves et celliers des maisons médiévales et modernes tant en France qu’en Europe et au Liban. (4e de couv.)

Clément Alix est attaché de conservation du patrimoine au pôle d’archéologie de la ville d’Orléans et chercheur au Centre d’études supérieures de la Renaissance. Spécialiste de l’architecture domestique médiévale et Renaissance.

Lucie Gaugain est enseignante en histoire de l’art à l’université de Tours et chercheuse au Centre d’études supérieures de la Renaissance. Spécialiste de l’architecture castrale et urbaine (au Moyen Âge et à la Renaissance).

Alain Salamagne est professeur d’histoire de l’art médiéval à l’université François-Rabelais de Tours et chercheur au Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 7323 CNRS). Ses recherches portent sur l’histoire des châteaux en région Centre-Val de Loire.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.