Nouvelle acquisition : Marguerite Gérard, 1761-1837

BLUMENFELD Carole
Marguerite Gérard, 1761-1837
Montreuil : Gourcuff Gradenigo, 2019, 277 p.
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire de l’art : Lille 3 : 2001
ISBN 978-2-35340-272-4

FR 1960

Résumé éditeur :

Marguerite Gérard est l’une des artistes les plus accomplies de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle. L’histoire de l’art ne lui a pourtant pas rendu justice en la réduisant à son statut de belle-soeur et élève de l’illustre Fragonard. Cette monographie révèle l’histoire hors du commun d’une femme indépendante qui a choisi un modèle de carrière insolite. Avec un parcours résolument opposé à celui de ses aînés, les Académiciennes, Élisabeth Vigée-Le Brun et Adélaïde Labille-Guiard, Marguerite Gérard comprend mieux que personne que les portraits intimistes et les scènes de la vie quotidienne peuvent lui permettre de participer au début public. L’engagement de son oeuvre en faveur de la liberté de la femme fait d’elle l’un des meilleurs guides de la fin du règne de Louis XVI à la monarchie de Juillet.
Cet ouvrage, le premier qui lui est consacré, présente le catalogue raisonné de son oeuvre peint avec nombre de documents jamais publiés ainsi qu’une analyse fine et précise de son parcours. (4e de couv.)

Docteur en histoire de l’art et ancienne pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Carole Blumenfeld est chargé de mission scientifique.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search