Nouvelle acquisition : Victimes et profiteurs de guerre ? Les patrons du Nord (1914-1923)

MASTIN Jean-Luc
Victimes et profiteurs de guerre ? Les patrons du Nord (1914-1923)
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2019, 319 p.
Collection Histoire
ISBN 978-2-7535-7794-7

N 2712

Résumé éditeur :

La guerre et l’occupation de 194-1918 ont-elles vraiment été une catastrophe économique pour le Nord ? À travers l’étude de la région lilloise, l’auteur soumet à la critique historique la mémoire victimaire qui, depuis cent ans, oppose les territoires “envahis” et “sinistrés” à une France “libre” et enrichie par la guerre. En centrant l’analyse sur la place (lieu de coordination des agents économiques non réductible à la ville) et non plus sur le territoire, il montre la dualité de patrons à la fois victimes et profiteurs de guerre.

Ce livre interroge le rapport des capitaux au territoire. Revisitant l’occupation et dépassant la dichotomie collaborative/résistance, il montre la résilience de la place à travers le maintien d’une activité économique et l’incessante concertation des industriels, des banquiers et des négociants. En même temps, le repli d’une bonne partie des capitaux en “France libre” et le dédoublement de la place à Paris permettent de participer activement, avec les multinationales implantées à l’étranger, à la mobilisation économique et aux bénéfices de guerre. À plus long terme, la relocalisation très partielle montre que la guerre a été l’occasion d’une expansion durable.

Ce livre montre aussi les bénéfices de la rhétorique victimaire assénée à l’État par un dense réseau d’organisations patronales et de puissantes associations de “sinistrés” : le “statut des sinistrés” est financièrement très favorable, et la “reconstitution” industrielle rapide ; la place reste puissante. Certes, tous n’ont pas également bénéficié de la guerre, mais dans le concert victimaire, les voix dissonantes sont inaudibles. (4e de couv.)

Table des matières : cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.