Nouvelle acquisition : Antoing, Bruyelle : villa romaine et occupation antérieures

BAUSIER Karine, BLOCH Nathalie, PIGIÈRE Fabienne
Antoing, Bruyelle : villa romaine et occupation antérieures
Jambes : Agence wallonne du patrimoine, 2018, 454 p.
Collection Études et documents. Archéologie ; 23
ISBN 978-2-39038-006-1

N 1675-27

Résumé éditeur :

Des prospections et fouilles archéologiques ponctuelles avaient déjà fait connaître la villa gallo-romaine de Bruyelle à Antoing. Aujourd’hui, l’étendue et la richesse du site de la Haute Éloge sont mises en évidence par l’analyse des données issues des opérations préventives, menées sur l’emprise de la LGV et sur la zone d’extension du cimetière de Bruyelle, respectivement en 1993-1994 et en 1997.

Repérées en limite de l’emprise des fouilles, les premières occupations du Néolithique final et de l’Âge du Fer restent de ce fait peu caractérisées. La villa romaine de la Haute Éloge leur succède, avec des premiers indices remontant à la première moitié du 1er siècle et les témoins d’une présence au cours de la seconde moitié du 3e siècle, voire jusque dans le courant du 4e siècle. Le nombre et la qualité des éléments de décoration retrouvés, tels les éléments architectoniques, sculptures ou plaquages de marbres, révèlent l’importance de la villa. Enfin, l’implantation d’une zone artisanale tardive atteste d’un statut économique particulier des lieux.

La recherche interdisciplinaire, quant à elle, contribue à placer le site tant dans son contexte environnemental et paysager local que dans son contexte géographique et topographique régional. Elle contribue à préciser les activités pratiquées tout en abordant la dynamique des échanges commerciaux.

L’étude mérite d’être approfondie à la lumière de découvertes récentes afin d’actualiser les interprétations finalisées en 2002, d’exploiter ainsi tous les aspects de la longue occupation du site de la Haute Éloge et d’affiner les interrogations posées. Les traces pré- et protohistoriques s’inscrivent dans la problématique de l’exploitation précoce des campagnes. La villa de la Haute Éloge illustre la prospérité des centres agricoles de cette région dès le 1er siècle ainsi que la symbiose entre le monde urbain et le monde rural. L’analyse du développement de ce site lié à proximité de la ville de Tournai, importante durant l’Antiquité tardive, ouvre d’intéressantes perspectives de recherches. (4e de couv.)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.