Nouvelle acquisition : Images de soi dans l’univers domestique : XIIIe-XVIe siècle

BARTHOLEYNS Gil (dir.), BOURIN Monique (dir.), DITTMAR Pierre-Olivier (dir.)
Images de soi dans l’univers domestique : XIIIe-XVIe siècle
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2018, 245 p.
Collection Art & société
ISBN 978-2-7535-7480-9

C 1483

Résumé éditeur :

Quand et comment les images sont-elles entrées dans la maison ? Quel était leur rôle dans la vie de tous les jours ? Comment cette histoire rencontre-t-elle notre présent que l’ont dit saturé d’images ? De la fin du Moyen Âge aux réseaux sociaux numériques, les images ont été profondément “domestiquées”. Présentes dans les palais et les églises, elles sont entrées progressivement dans les maisons des villes et des campagnes. La diversité de ces images est telle que notre perception de l’époque s’en trouve bouleversée. Certaines protègent les lieux, d’autres servent d’aide-mémoire ou de support à la prière, la plupart des décors sont des signes de prestige. La demeure devient une extension du soi individuel et collectif.
Alternant essais et études de cas abondamment illustrées, les auteurs proposent un premier jalon d’une histoire sociale et intime des images, en s’attachant aux décors et aux signes qui – présentés ici de l’extérieur vers l’intérieur – exprimaient la culture et l’identité des habitants mais aussi des familles et des réseaux de connaissance. L’histoire de la personne et de l’histoire des images trouvent dans la maison un lieu d rencontre plein de surprises. Vue depuis notre XXIe siècle dit “connecté”, c’est incontestablement à la fin du Moyen Âge qu’a commencé notre cohabitation avec les images. (4e de couv.)

Gil Bartholeyns est maître de conférences, titulaire de la chaire CNRS de culture visuelle à l’université de Lille où il enseigne à la faculté des Sciences historiques, artistiques et politiques.
Monique Bourin est professeur émérite à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne et présidente de l’Association internationale de recherches sur les charpentes et les plafonds peints médiévaux (RCPPM)
Pierre-Olivier Dittmar est maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales, initiateur du projet sur la domestication de l’image.

Table des matières : cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.