Nouvelle acquisition : Curieux antiquaires : les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècles

PARSIS-BARUBÉ Odile (dir.), SCHNAPP Alain (dir.), BEIRNAERT-Mary Véronique (dir.), MORANA BURLOT Delphine (dir.), KRINGS Véronique (dir.)
Curieux antiquaires. Les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècles
Bavay : Forum antique de Bavay, musée archéologique du département du Nord ; GAND : Snoeck, 2019, 199 p.
ISBN 978-94-6161-471-1

EXN 5-74

Résumé éditeur :

Si l’histoire de l’antique Bagacum est bien connue, la manière dont celle-ci s’est construite l’est moins. “Curieux antiquaires, les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècles” permet d’appréhender le patrimoine bavaisien sous un nouvel angle. Offrant une mise en perspective tant géographique que chronologique, ce catalogue apporte une vision nouvelle sur les premiers antiquaires bavaisiens.

A travers les contributions d’Odile Parsis-Bazubé et d’Alain Schnapp, c’est la construction de l’antiquariate et de l’archéologie en France aux XVIIIe et XIXe siècles qui est mise en lumière. Plus loin, Véronique Beirnaert-Mary, Delphine Morana-Burlot et Véronique Krings détaillent l’exemple de Bavay. La première dresse le paysage bavaisien en présentant les acteurs locaux et leurs actions. Delphine Morana-Burlot propose ensuite une réflexion autour de la question du faux, Enfin, Véronique Krings ouvre une fenêtre sur la période du début du XXe siècle en s’attachant à relater la correspondance entre Franz Cumont et Raoul Warocqué autour des objets bavaisiens.

Richement illustré, cet ouvrage rassemble toutes les pièces présentées à l’occasion de l’exposition. Des documents inédits sont ici publiés pour la première fois. La juxtaposition des objets archéologiques et de leur représentation dessinée est elle aussi inédite. (4e de couv.)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.