Nouvelle acquisition : L’École pratique des Hautes Études : invention, érudition, innovation, de 1868 à nos jours

HENRIET Patrick (dir.)
L’École pratique des Hautes Études : invention, érudition, innovation, de 1868 à nos jours
Paris : École pratique des Hautes Études : Somogy éditions d’art, 2018, 711 p.
ISBN 978-2-7572-1326-1

FPA 103

Résumé éditeur :

Créée en 1868 par Victor Duruy, ministre de l’Instruction publique de Napoléon III, l’École pratique des Hautes Études a traité depuis ses origines des disciplines extrêmement variées, et parfois très rares, tout en mettant l’accent sur la méthode expérimentale, que ce soit dans les laboratoires des disciplines scientifiques dites exactes ou dans les séminaires (« conférences ») des sciences appelées aujourd’hui humaines et sociales.
En cent cinquante ans, l’École pratique des Hautes Études a vu défiler une remarquable série de savants qui en ont fait une institution d’apprentissage appuyée sur un dynamisme exceptionnel : ainsi Émile Benveniste, Claude Bernard, Marcellin Berthelot, Alfred Binet, Michel Bréal, Paul Broca, George Dumézil, Étienne Gilson, Sylvain Lévi, Claude Lévi-Strauss, Gaston Maspero, Gabriel Monod, Gaston Paris, Louis Pasteur, Ferdinand de Saussure, Germaine Tillion, etc.
Sans en être toujours consciente, l’Université a progressivement adopté des méthodes, ainsi celle du séminaire, qui ont d’abord été mises au point, pour la France, à l’EPHE.
Cet ouvrage retrace l’histoire extraordinairement riche d’un projet d’enseignement combiné à un idéal scientifique élevé qui n’a que peu d’équivalents dans le monde. (4e de couv.)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.