Nouvelle acquisition : Les modèles dans l’art du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles)

BORLÉE Denis (éd.), TERRIER ALIFERIS Laurence (éd.)
Les modèles dans l’art du Moyen Âge (XIIe-XVe siècles) = Models in the art of the Middle Ages (12th-15th centuries)
Turnhout : Brepols, 2018, 284 p.
Collection Répertoire iconographique de la littérature du Moyen Âge. Les études du RILMA ; 10
ISBN 978-2-503-57802-6

C 1142

Résumé éditeur :

This publication brings together, for the first time on the subject, a collection of works that address various issues relating to the use of models in artistic creation in the Gothic era. The methods of circulating artistic forms in the West between the twelfth and fifteenth centuries are examined from four different angles: the model, model books, three-dimensional models that challenge the notion of artistic versatility, and the technical processes of transfers, particularly in the art of stained glass and goldsmithery. Drawing upon very concrete case studies, the authors base their work on specific, wide-ranging examples covering a variety of artistic fields, and in so doing, provide readers with valuable insight into these practices, which, although often presumed, still remain relatively difficult to understand within the context of medieval artistic production.

Ce volume réunit, pour la première fois sur le sujet, un ensemble de contributions qui abordent les diverses problématiques liées à l’usage des modèles dans la création artistique à l’époque gothique. Les modalités de la circulation des hommes et des œuvres en Occident entre le XIIe et le XVe siècle sont examinées à travers cinq axes : les carnets de modèles, la nature des modèles servant à la transmission (dessins, moulages ou gravures) , la notion d’auctoritas, la sélection des modèles et les interactions entre les différentes techniques (orfèvrerie, sculpture et peinture). Les auteurs se fondent, dans des études de cas très concrètes, sur des exemples précis et variés touchant à différents domaines artistiques et, de la sorte, permettent au lecteur d’appréhender au plus près une telle pratique, souvent pressentie, mais qu’il reste malgré tout assez difficile de saisir au sein de la production artistique médiévale. (4e de couv.)
Axe de recherches :
  • Axe 2 : Arts et mémoires d’Europe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.