La guerre aux cheminées

guerre-cheminees692MARÉCHAL Julien
La guerre aux cheminées : pollutions, peurs et conflits autour de la grande industrie chimique (Belgique, 1810-1880)
Namur : Presses universitaires de Namur, 2016, 554 p.
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire : Université de Namur : 2015.
ISBN 978-2-87037-900-4

N 2672

Résumé éditeur :

Au mois d’août 1855, la région namuroise est secouée par de violentes émeutes. Des centaines d’habitants de la vallée de la Sambre cherchent à s’en prendre aux usines chimiques qui bordent la rivière. En cause, les vapeurs corrosives relâchées par les cheminées, qui tueraient la végétation et empoisonneraient les hommes. Plusieurs jours durant, l’armée est déployée pour protéger les fabriques de la colère des protestataires.
En cherchant à mieux comprendre cet épisode étonnant, ce livre nous plonge dans les interrogations environnementales du 19e siècle. Alors que l’industrie belge vivait son âge d’or, les fumées et les gaz relâchés par les usines étaient déjà un sujet d’inquiétude. Bien plus, ils ont posé à la Belgique d’alors des questions d’une actualité criante, sur la place de l’industrie dans la société, le rôle à jouer par les États dans la régulation des pollutions ou les moyens à employer pour réduire les émissions. Retour sur une facette méconnue et pourtant essentielle de notre passé industriel…

Julien Maréchal est historien à l’Université de Namur, membre du Pôle de l’histoire environnementale (PolleN). Ses recherches portent sur l’histoire des pollutions et des risques industriels.

Axe de recherches :

  • Axe 4 : Innovations

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.