La République à l’épreuve des peurs

republique-epreuve698BOGANI Lisa, BOUCHET Julien, BOURDIN Philippe, CARON Jean-Claude (dirs)
La République à l’épreuve des peurs : de la Révolution à nos jours
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2016, 250 p.
Collection Histoire
ISBN 978-2-7535-4953-1

C 1382

Résumé éditeur :

Depuis ses origines antiques jusqu’à nos jours, en passant par ses recompositions en temps de révolution, la République a souvent coexisté avec des peurs individuelles et collectives de diverse nature (politique, sociale, religieuse), les a parfois suscitées et s’en est même quelquefois nourrie. Sujet de craintes sociétales et objet de politiques publiques, ces peurs ont engendré un ensemble de normes et de pratiques censées y répondre, que ces actes se proposent d’analyser sur un peu plus de deux siècles.
Quel rôle les peurs ont-elles joué dans l’élaboration et la construction de la République ? En quoi ont-elles constitué un obstacle, une remise en cause ou, au contraire, un moteur à l’édification de ses valeurs et pratiques ? Comment sont-elles produites, contrôlées ou instrumentalisées ?
Sont tout d’abord établis des liens entre les discours et les stratégies de peur (1ère partie). Ces peurs ont entraîné des situations d’exclusion civique (2e partie). Cette exclusion fut à plusieurs reprises légitimée par l’évocation de peurs sociales, voire d’un péril social (3e partie).

Lisa Bogani est doctorante en histoire contemporaine ; Julien Bouchet, docteur en histoire contemporaine ; Philippe Bourdin et Jean-Claude Caron sont respectivement professeur d’histoire moderne et professeur d’histoire contemporaine à l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.

Table des matières : cliquez ici.

Axe de recherches :

  • Axe 3 : Guerre, sécurité(s), (des)ordre(s) public(s)

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.