La fabrique de la paix : acteurs, processus, mémoires

fabrique-paix691COPPOLANI Antoine (dir.), DAVID Charles-Philippe (dir.), THOMAS Jean-François (dir.)
La fabrique de la paix : acteurs, processus, mémoires
Paris : Herman ; Québec : Presses de l’université Laval, 2015, XV-348 p.
Collection Politique étrangère et sécurité
ISBN 978-2-7056-7352-9

C 1380

Résumé éditeur :

Ce livre analyse les processus de paix autour de trois questions étroitement liées. Est-il possible de dégager un schéma, un modèle ou des similitudes dans les façons de parvenir à la paix ?
A contrario, quelle typologie peut-on établir pour les échecs, les déraillements et les effondrements du processus de paix ? Enfin, la paix peut-elle être imposée ? La dimension internationale a été valorisée, tant par l’origine des auteurs que par les sujets traités dans les textes ici rassemblés. Toutefois, la « fabrique de la paix » ne se cantonne pas dans ces aspects et à ces niveaux gouvernementaux. La réflexion est ouverte au «vécu concret» comme à la question, par exemple, de la pacification des mémoires.
La comparaison des processus de paix sur des périodes très différentes est une façon de faire ressortir les continuités, mais aussi les particularités plus marquées, ce qui invite alors à rechercher des explications.
L’histoire s’ouvre ici à d’autres disciplines comme l’histoire de l’art, la sémantique, la philosophie, l’anthropologie. La paix, comme décision politique, n’est pas seulement le résultat d’un rapport de forces militaires, elle exprime une image de soi et des autres. Elle est plus que la fin de la guerre.

Axe de recherches :

  • Axe 3 : Guerre, sécurité(s), (des)ordre(s) public(s)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search