Religion et piété au défi de la guerre de Trente Ans

Religion-Piete426FORCLAZ Bertrand (dir.), MARTIN Philippe (dir.)
Religion et piété au défi de la guerre de Trente Ans
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, 345 p.
Collection Histoire
ISBN 978-2-7535-4077-4

C 1339

Résumé éditeur :

La guerre de Trente Ans a suscité une abondante littérature en Allemagne et dans le monde anglo-saxon, et notamment sur ses aspects confessionnels et religieux. Depuis une vingtaine d’années, des travaux ont remis en cause des paradigmes établis, comme celui de la confessionnalisation : la publication de journaux personnels et les études biographiques suggèrent par exemple de nombreuses pistes quant à la perméabilité des frontières confessionnelles. Dans le monde francophone en revanche, il s’agit d’un sujet encore sous-étudié.
Ce volumé présente et discute l’ensemble de l’espace du conflit pour mettre en évidence trois questionnements. Comment le conflit a transformé le rapport des autorités avec le religieux ? Comment les clercs, plongés dans l’horreur, se sont-ils comportés ? Comment les fidèles, immergés dans un monde déstructuré, happés par la violence, se sont-ils tournés vers le ciel ?
Les approches régionales croisées avec l’étude d’individus révèlent l’immense variété des attitudes. Surtout, elles prouvent l’absence totale de déterminisme. Chacun a régi en fonction de ce qu’il croyait juste, bon ou utile. Loin d’avoir validé une carte confessionnelle, d’avoir pétrifié les positions religieuses, la guerre a redonné à chacun la possibilité d’affirmer individuellement sa foi.

Bertrand Forclaz a étudié l’histoire et les sciences sociales à l’université de Fribourg (Suisse) et à l’EHESS. Il est chargé de cours à l’université de Fribourg (Suisse). Parmi ses domaines de spécialisation : l’histoire sociale de l’Italie centrale, la coexistence confessionnelle aux Pays-Bas au XVIIe siècle et la guerre de Trente Ans aux frontières du Saint-Empire.

Philippe Martin est professeur d’histoire mdoerne à l’université Lyon 2. Il a travaillé sur les formes extériorisées du religieux (pèlerinage, processions…) puis sur ses manifestations intériorisées (prière, lecture…). Il est directeur de l’ISERL (Institut d’Étude des Religions et de la Laïcité).

Table des matières : cliquez ici

Axe de recherches :

  • Axe 3 : Guerre, sécurité(s), (des)ordre(s) public(s)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search