Modes pratiques. Revue d’histoire du vêtement et de la mode

Avis de parution du premier numéro de la revue Modes pratiques. Revue d’histoire du vêtement et de la mode.

Modes-pratiques2Création d’une revue d’histoire de la mode.

Créée et soutenue à la fois par l’école Duperré et l’Université de Lille 3 / IRHIS, cette nouvelle revue d’histoire de la mode et du vêtement est sans doute une des premières en France. Le projet est de produire une revue scientifique capable de réunir des historiens, des sociologues comme des observateurs d’horizons variés et des acteurs du monde de la mode et du vêtement. Cette revue fera suite au cycle de conférences des Rencontres de la mode, dont elle en développera la thématique.

Présentation de la revue

La revue Mode pratique existait autour de 1900. Plutôt modeste, elle voulait, comme ses nombreuses concurrentes, donner à ses lectrices à la fois l’air du temps et des patrons. Seule singularité : elle produisait des robes, elles aussi modestes et en pièces détachées que les lectrices devaient ensuite monter. L’une de ces robes est conservée dans les réserves du Palais Galliera du musée de la mode de la Ville de Paris. Usée, reprisée, agrémentée de coussinets sous les bras, elle porte encore la « griffe » de la revue sur un ruban.

Au pluriel, Modes pratiques. Revue d’histoire du vêtement et de la mode poursuit un projet qui n’est pas si éloigné : s’intéresser aux vêtements exceptionnels comme aux plus quotidiens, aux images comme aux vêtements usés par les pratiques sociales. Seul changement : le patron a disparu pour faire la place aux voix venues de toutes les disciplines. Et si la mode est ici considérée comme « un fait social total », les vêtements y sont aussi des choses économiques, artisanales ou industrielles, politiques, intimes, sexuelles…

Numéro 1 : normes et transgressions

Au point de contact entre la société, l’individu et les pratiques sociales, le vêtement est par excellence l’espace de l’imposition des normes et de leurs transgressions. Ce numéro se propose ainsi d’interroger toutes les formes de normes : des lois somptuaires du XVIe siècle aux normes de décence sur les plages de Santa Monica, des normes religieuses en matière de blanc monastique aux transgressions de genre des Vogueurs et de leurs ancêtres des années 1920-1930. Ce numéro veut comprendre comment le vêtement peut incarner tous les types de normes et devient, de ce fait, l’objet et le moyen de toutes les transgressions.

Ce numéro fait suite aux premières Rencontres de la mode qui se sont tenues en mars 2013.

Secrétaires de rédaction : Manuel Charpy (CNRS – Lille 3/IRHIS) et Patrice Verdière (École Duperré).

Le prix de vente du premier numéro est de 15 euros + frais d’expédition (tarif français métropolitain, lettre verte) 5 euros
total : 20 euros

Pour accéder au bon de commande, cliquez ici.
le chèque est à libellé à l’ordre de l’agent comptable de l’ESAA Duperré
Envoyez ce bon de commande et votre chèque à :
Patrice Verdière secrétaire de rédaction
Modes pratiques
11 rue Dupetit-Thouars 75003 Paris
Pour plus d’information, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *