Techniques de l’observateur : vision et modernité au XIXe siècle

CRARY Jonathan
Techniques de l’observateur : vision et modernité au XIXe siècle
Bellevaux : Editions Dehors, 2016, 253 p.
ISBN 978-2-36751-012-5

MOND 768

Résumé éditeur :

De quand date la naissance de l’observateur moderne ? L’histoire culturelle et la théorie de l’art ont souvent identifié deux points d’origine : la révolution picturale des années 1860 et l’invention de la photographie quelques décennies plus tôt. Pour Jonathan Crary, c’est au tournant du XIXe siècle que s’opère, non pas une mutation de l’imagerie, mais une transformation de la subjectivité, lorsque la figure de l’observateur investit le champ esthétique, la médecine et la philosophie. Bien que vieille de deux siècles, cette discrète révolution dans la culture visuelle occidentale est encore la nôtre. Elle accompagne l’essor de la société disciplinaire tout en préparant l’avènement de la société du spectacle – ainsi que de leurs prolongements actuels. En relisant Michel Foucault, Guy Debord et les penseurs critiques de la modernité, Crary nous invite à un voyage intellectuel érudit et provoquant parmi les arts et les savoirs qui l’ont construite. Techniques de l’observateur opère un retour aux sources historiques de notre attention visuelle et de ses enjeux subjectifs et politiques. (4e de couv.)

Jonathan Crary est professeur d’histoire de l’art et d’esthétique à l’université de Columbia. Ses travaux sur l’observateur, l’attention ou le sommeil ont  largement contribué à renouveler une histoire critique de la modernité.

Axe de recherches :

  • Axe 1 : Cultures visuelles et matérielles


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *