Le château Cockerill à Seraing : témoin d’une aventure industrielle de deux cents ans

RENARDY Christine ; MONTOULIEU Jean (coll.)
Le château Cockerill à Seraing : témoin d’une aventure industrielle de deux cents ans
Namur : Institut du patrimoine wallon, 2017, 433 p.
ISBN 978-2-87522-186-5

LI 205

Résumé éditeur :

Le 29 janvier 1817, il y a deux siècles, John Cockerill achète à Guillaume Ier, roi des Pays-Bas, le château de Seraing. C’est le début d’une aventure industrielle qui dure aujourd’hui encore sous la houlette de CMI. Mais John Cockerill ne prend pas possession de n’importe quel bâtiment. Il s’agit de l’ancienne résidence d’été des princes-évêques de Liège, qui a elle-même succédé à une forteresse médiévale attestée dès 1084. C’est à la découverte de l’histoire de ces édifices que vous convient les quatre premiers chapitres de l’ouvrage. Ceux-ci sont dûment complétés par un texte des architectes consacrés non seulement à la superbe restauration du château, mais aussi, en lien direct avec celle-ci, à toute la phase de rénovation du centre urbain de Seraing. Les quatre chapitres suivants traitent, quant à eux, de l’extraordinaire histoire des établissements fondés par Cockerill jusqu’en 2002, date à laquelle Bernard Serin rachète la filiale du groupe Usinor « Cockerill Mechanical Industries » rebaptisée en 2004 « Cockerill Maitnenance & Ingénierie » : CMI, désormais spécialisée dans l’ingénierie industrielle ; c’est l’objet des trois derniers chapitres. Bref, un ouvrage de référence richement illustré pour célébrer dignement un bicentenaire !

Axe de recherches :

  • Axe 4 : Innovations

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *