Femmes, pouvoirs et contrebande dans les Alpes au XVIIIe siècle

MONTENACH Anne
Femmes, pouvoirs et contrebande dans les Alpes au XVIIIe siècle
Fontaine : Presses universitaires de Grenoble, 2017, 317 p.-VIII p. de pl.
Collection La Pierre et l’écrit
ISBN 978-2-7061-2680-2

FREG 606

Résumé éditeur :

Des hautes vallées dauphinoises aux rues de Lyon et de Grenoble, une étude de la contrebande, en particulier féminine, entre la fin du XVIIe siècle et la Révolution française.

En Dauphiné, espace transfrontalier au cœur des échanges européens, la contrebande était permanente, de la stratégie de survie mise en œuvre par les populations montagnardes ou les femmes du petit peuple urbain à la guerre commerciale entre les États.
Le livre se concentre sur deux produits-clés, le sel et les indiennes, ces cotonnades colorées et légères très appréciées. Anne Montenach analyse le lien entre taxation, fraude et privilège qui nourrit la contrebande du sel en Haut-Dauphiné. Elle interroge ainsi les rapports entre les communautés montagnardes de cette région stratégique et l’État. Quant à la prohibition et à la contrebande des indiennes, elles éclairent l’essor de la mode et des pratiques nouvelles de consommation.
Ce livre, qui prend en compte tous les acteurs des trafics, du plus modeste au plus puissant en passant par les figures de brigands romantiques comme Mandrin, montre la place centrale de la fraude dans les sociétés et les économies de l’Europe préindustrielle. (4e de couv.)

Axe de recherches :

  • Axe 3 – Guerre, sécurité(s), (des)ordre(s) public(s)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *