Le catalogue médiéval de l’abbaye cistercienne de Clairmarais et les manuscrits conservés

STAATS Sarah ; HEID Caroline (coll.), NEBBIAI Donatella (coll.)
Le catalogue médiéval de l’abbaye cistercienne de Clairmarais et les manuscrits conservés
Paris : CNRS éditions, 2016, 222 p.-12 p. de pl.
Collection Documents, études et répertoires ; 87
ISBN 978-2-271-09360-8

ART 1360

Résumé éditeur :

Fort de sa structure en réseau, l’ordre cistercien a promu une véritable politique du livre pour diffuser son message spirituel. À partir du milieu du xXIIe siècle, l’abbaye de Clairmarais (Pas-de-Calais) a possédé une importante bibliothèque, alimentée par un scriptorium, aux pratiques associant modèles cisterciens et traditions régionales. On y copie des manuscrits bibliques et liturgiques, puis, à l’instar d’autres monastères de l’ordre, de somptueuses collections patristiques. Au cours du XIIIe siècle les acquisitions concernent les instruments bibliques, des dictionnaires ou livres liturgiques. Les annotations des copistes témoignent de la composition de florilèges, caractéristiques de la production intellectuelle des Cisterciens.
L’étude de Sarah Staats retrace l’histoire de l’abbaye et de sa vie intellectuelle et spirituelle du Moyen Âge, qui voit l’essor de l’ordre fondé par saint Bernard, jusqu’à l’époque moderne, à laquelle la collection de livres de Clairmarais est consultée par les érudits. La reconstitution de la bibliothèque médiévale se fonde sur un ancien catalogue des XIIe-XIIIe siècles décrivant 245 volumes, et sur les manuscrits subsistants. L’auteur en offre un catalogue approfondi, décrivant parmi les plus beaux exemplaires de l’art cistercien.

Sarah Staats a étudié de nombreuses années le fonds ancien de la bibliothèque de Clairmarais, et a partiellement reconstitué le légendier de Saint-Bertin à l’aide de ses feuilles de garde.

Caroline Heid, archiviste-paléographe (IRHT), spécialiste de codicologie, coordonne actuellement le Catalogue des manuscrits conservés de la bibliothèque de Clairvaux.

Donatella Nebbiai, directrice de recherche (IRHT), se consacre à l’histoire du livre et de la lecture et aux rapports entre l’histoire des institutions et la diffusion des savoirs du Moyen Âge au début de l’époque moderne.

Patricia Stirnemann, chercheur (IRHT), est spécialiste de la datation et de la localisation des manuscrits en vue de la reconstitution de la tradition textuelle des oeuvres, des lieux de production et des bibliothèques privées et institutionnelles.

Axe de recherches :

  • Axe 2 : Arts et mémoires d’Europe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *