Le curé au prétoire

Cure-pretoireSAULE Kevin
Le curé au prétoire : la délinquance ecclésiastique face à l’officialité au XVIIe siècle
Clermont-Ferrand : Institut universitaire Varenne, 2014, XXI-660 p.
Collection des thèses ; 98ISBN 978-2-37032-033-9

PI 404

Résumé éditeur :

À partir de la seconde moitié du XVIIe siècle, la majorité des ecclésiastiques mènent une vie réglée, proche de l’idéal promu par l’Église tridentine. Mais en attendant que les prêtres conformes à ce modèle et formés au séminaire soient à pied d’oeuvre dans les paroisses, les autorités épiscopales ne renoncèrent pas à discipliner les comportements de leurs prédécesseurs, en utilisant notamment le tribunal de l’évêque, l’officialité.

Ce pan méconnu de la Réforme catholique fait l’objet de ce livre qui, nourri de recherches dans les riches archives de l’officialité de Beauvais, traite de l’histoire de deux cents curés ivrognes, violents ou paillards, amenés à rendre compte de leurs agissements.

L’enquête de Kevin Saule suit pas à pas les étapes des procédures, depuis leurs origines jusqu’aux condamnations prononcées, finalement assez rares et peu sévères car le tribunal vise d’abord à l’amendement des coupables. Elle s’attache particulièrement aux modalités de fonctionnement de l’officialité, aux caractéristiques du clergé délinquant et aux relations sociales dans les villages, où le curé est homme de pouvoir. Le livre propose de la sorte une contribution à l’histoire institutionnelle et religieuse, mais aussi à l’anthropologie de la France moderne.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *