Histoire de l’enseignement technique

Histoire-enseignement449LEMBRÉ Stéphane
Histoire de l’enseignement technique
Paris : La Découverte, 2016, 125 p.
Collection Repères. histoire ; 668

FR 1804

Résumé éditeur :

L’enseignement technique reste souvent méconnu et considéré comme une filière de relégation dans le système éducatif français. Pourtant, l’histoire de ses institutions, de ses personnels, de ses publics et de ses méthodes pédagogiques est indispensable pour comprendre sa richesse et sa diversité.
Celles-ci s’expliquent d’abord par le dynamisme local des collectivités, de certaines entreprises et de groupements syndicaux ou associatifs ; puis l’État s’est préoccupé de plus en plus nettement de l’organisation de cet enseignement. Les besoins de formation technique de la main-d’œuvre relèvent ainsi de politiques précises, menées par différents promoteurs et dont il faut interroger les finalités, les modes de financement et les modalités pédagogiques, entre l’école et l’atelier, sans présupposer la parfaite rationalité économique de la formation.
L’histoire du travail, celle des savoirs et des savoir-faire relèvent d’expériences multiples, individuelles et collectives, que l’étude de l’enseignement technique du XVIIIe siècle à nos jours aide à éclairer.

Stéphane Lembré est maître de conférences en histoire contemporaine à l’ESPÉ Lille Nord de France, membre du Centre de recherche et d’études Histoire et sociétés de l’université d’Artois. Parmi ses travaux consacrés à l’histoire de l’éducation et à l’histoire économique et sociale de la France aux XIXe et XXe siècles, on compte plusieurs articles et un ouvrage : L’École des producteurs. Aux origines de l’enseignement technique, 1800-1940 (Presses universitaires de Rennes, « Carnot », 2013).

Axe de recherches :

  • Axe 4 : Innovations

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *