Exposition : Marc Chagall : les sources de la musique

Aff_Chagall2015Derniers jours pour voir l’exposition autour de Marc Chagall : les sources de la musique à La Piscine de Roubaix.

La musique est un thème qui s’impose fortement dans l’œuvre de Chagall, tant dans les éléments qui constituent son univers plastique que dans les différentes étapes de la construction de son identité artistique.
L’exposition est pensée comme le troisième volet d’un hommage inédit à Chagall que le musée de Roubaix a inauguré en 2007 (la céramique) et poursuivi en 2013 (le volume). Ce nouveau projet est construit en partenariat avec le Musée de la Musique – Philharmonie de Paris et s’articule donc en deux parties qui seront présentées simultanément, à Paris et Roubaix.

Le volet roubaisien s’intitule Les Sources de la Musique, en référence à l’un des deux grands panneaux décoratifs conçus par Chagall en 1967 pour le Metropolitan Opera du Lincoln Art Center à New York. L’autre composition, Le Triomphe de la Musique, offre son titre à l’exposition parisienne.
À Roubaix, le parcours, s’intéresse évidemment aux origines de la part de la musique dans l’inspiration et la construction de l’oeuvre de Chagall. Empruntant plus de 200 œuvres (peintures, dessins, gravures, céramiques, vitraux…) à de grandes collections publiques et privées, françaises et internationales, ce parcours témoignera surtout de l’importance de la musique à chaque étape de l’évolution du travail polymorphe de Chagall et montrera comment cette musicalité s’inscrit, certes dans les thèmes abordés par l’artiste, mais tout autant dans le langage plastique qu’invente le peintre.

Aux sources de cette présence essentielle, sont déclinés les racines, les rites et les archétypes qui nourrissent le vocabulaire chagallien. Apparaissent ensuite les liens avec la voix et le récit qui s’élabore pour Chagall dans les différentes langues de sa vie, initiant des innovations graphiques singulières. Puis, grâce à la mise en perspective des évidences plastiques avec des correspondances en résonances musicales, l’oeuvre peut s’aborder comme une création d’art total, associant magnifiquement rythmes aigus et orchestrations polyphoniques. Enfin, une évocation des vitraux de l’artiste permet de comprendre comment Chagall parvient à faire s’épanouir la couleur de son oeuvre dans la lumière et dans l’espace, aussi pleinement que le son se diffuse dans les monuments.

Informations complémentaires :

La Piscine. Musée d’art et d’industrie André Diligent
23, rue de l’Espérance
59100 Roubaix


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *