Quand l’artiste se fait critique d’art

Quand-artiste149NAESSENS Ophélie (dir.), DANIELLOU Simon (éd.)

Quand l’artiste se fait critique d’art : échanges, passerelles et résurgences

Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, 194 p.

Collection Arts contemporains

ISBN 978-2-7535-3480-3

C 1310

Résumé éditeur :

De l’art moderne à l’art contemporain, le rapport des artistes à l’écrit critique apparaît comme une préoccupation récurrente dont cette publication se propose de rendre compte, à travers l’étude de la situation dialogue singulière qu’il génère, et de la dialectique entre textes et pratiques artistiques qu’il instaure.
Cet ouvrage collectif questionne les écrits critiques d’artistes, à travers l’analyse de leurs registres de discours et de leurs enjeux théoriques et artistiqus, dans la perspective d’une approche pluridisciplinaire et transversale mêlant les arts plastiques, le cinéma, la littérature, la musique, ou encore le théâtre, du XVIIIe siècle à nos jours. Certaines des treize contributions de jeunes chercheurs ici réunies, enrichies de deux textes d’articles inédits en français, portent sur divers types d’échanges critiques sous forme écrite, tels ceux d’Étienne Maurice Falconet et Denis Diderot, du cinéaste Nagisa Oshima en faveur de son collègue Koji Wakamatsu, de Daniel Buren à l’égard d’Yves Klein alors décédé, du dramaturge russe Alexandre Vampilov sur l’écrivain américain O. Henry ou d’Erik Satie vis-à-vis du milieu musical dans lequel il évolue. S’y ajoutent des études sur l’intrication des formes critiques et artistiques chez Jean-Luc Godard, SYlvie Blocher, Hector Berlioz ou encore Jack Kerouac, ainsi que des analyses portant sur les passerelles observées entre productions critique et artistique chez Jorge Louis Borges, Roger Blin, Rasheed Araeen ou encore Jimmie Durham.
À travers la pluralité des approches regroupées et la confrontation des points de vue autour de l’objet spécifique que constitue la critique d’artiste, cet ouvrage participe d’un mouvement de recherche visant à définir les enjeux spécifiques du discours sur l’art produit par les artistes eux-mêmes, et à dessiner ainsi les contours d’un espace discursif original où se rencontrent deux formes d’énonciation spécifiques, l’une critique et l’autre artistique. (4e de couv.)

Table des matières : cliquez ici

Axe de recherches :

  • Axe 2 : Arts et mémoires d’Europe : identité, héritage, intégration, représentations

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *