Combattre et gouverner

Combattre-gouverner156FONCK Bertrand (dir.), GENET-ROUFFIAC Nathalie (dir.)

Combattre et gouverner : dynamiques de l’histoire militaire de l’époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècles)

Rennes : Presses universitaire de Rennes ; [Vincennes : ] : Service historique de la Défense, 2015, 381 p.

Collection Histoire

ISBN 978-2-7535-4044-6

C 1313

Résumé éditeur :

L’histoire du fait militaire, qui a bénéficié d’un profond renouvellement ces dernières décennies, apparaît aujourd’hui comme l’un des champs de recherche les plus fertiles et les plus dynamiques sur l’histoire de la France et de l’Europe de la période moderne. Les travaux pionniers sur l’organisation et l’histoire sociale des armées ont ouvert la voie à des études d’histoire institutionnelle, politique et culturelle qui ont réévalué l’importance du phénomène guerrier dans les sociétés et les représentations. Ces analyses ont éclairé d’un nouveau jour la construction de l’État moderne et l’affirmation de l’absolutisme, l’administration de la Guerre et la direction des conflits se révélant également comme d’excellents observatoires des rouages du gouvernement monarchique. Dans le même temps, inspirée par l’historiographie anglo-saxonne et les acquis de l’histoire contemporaine et des sciences sociales, l’histoire des pratiques de la guerre et des sociétés en guerre se veut désormais globalisante voire totale. La nouvelle histoire-bataille a rendu sa légitimité à l’étude des formes du combat qui, après avoir longtemps symbolisé les impasses de l’histoire militaire, redéploie toutes ses potentialités.
Illustrant la diversité de ces nouvelles perspectives, le présent volume réunit des contributions de chercheurs familiers de salles de lecture du Service historique de la Défense, qui ces dernières années ont interrogé les liens unissant la monarchie française et la guerre ainsi que l’évolution des pratiques guerrières et l’expérience des combattants. elles témoignent de l’élargissement et de la constante relecture des sources qui ont accompagné ce renouvellement, particulièrement alimenté par l’exploitation des fonds du SHD, dont l’inépuisable richesse est mise en lumière autant que la complémentarité avec d’autres gisements documentaires. (4e de couv.)

Bertrand Fonck, archiviste paléographe et docteur en histoire, est conservateur du patrimoine au Service historique de la Défense, où il est responsable des archives anciennes de la Guerre.
Nathalie Genet-Rouffiac, archiviste paléographe, docteur en histoire, est conservateur général du patrimoine au ministère de la Défense.

Axe de recherches :

  • Axe 3 : Guerre, sécurité, (des)ordre(s) public(s)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *