Polonaises aux champs

Polonaises-champs027APRILE Sylvie (dir.), LAURENT Maryla (dir.), PONTY Janine (dir.)

Polonaises aux champs : lettres de femmes immigrées dans les campagnes françaises (1930-1935)

Paris : Numilog, 2015, 281 p.

ISBN 978-2-9529140-6-2

FR 1764

Résumé éditeur :

« Je vous informe dès mon arrivée chez ce patron là que, pour ce qui est de mon travail, j’ai à traire neuf vaches et il y a un très grand taureau et je dois aussi nettoyer le fumier de ces vaches chaque matin. Je dois tirer l’eau du puits pour ces vaches et j’ai encore des cochons, y’en a tant que je sais pas combien ; je dois aussi faire la lessive. Mes mains me font tellement mal que la nuit j’arrive pas à dormir après un travail aussi pénible. Quand y’a eu une fille française, elle a pas fait la moitié de ce travail que je fais. Ce patron a pas de mesure et la patronne non plus. Il dit qu’une fille polonaise est forte. »
Leonora Adamus, juillet 1934

« Il y a un malentendu entre moi et le fils du Patron. Je travaille ici depuis sept mois et pour la chose il m’a pas laissée tranquille du tout, mais il est venu chez moi et moi j’ai pas réussi à le repousser, il m’a prise de force en me criant dessus et il m’a violée. Qu’est-ce que je vais devenir maintenant, pauvre de moi, je vais me pendre ou me noyer ? Parce que j’ai pas d’autre issue. Et lui, ça l’a fait rire quand je lui ai dit. »
Maria Bistula, 21 septembre 1931

Traduites du polonais, les lettres poignantes de jeunes immigrées employées comme bonnes de ferme en Indre-et-Loire constituent le corps central de cet ouvrage. Une équipe d’historiennes et de polonistes a tenté, à partir de ces fragments de vie, de recomposer des trajectoires oubliées. (4e de couv.)

Sylvie Aprile et Maryla Laurent sont professeurs à l’université Lille 3, la première en histoire contemporaine, la seconde en langue et littérature polonaises. Egalement historienne, professeur des universités, Janine Ponty a exercé à l’Université de Besançon.

Axe de recherches :

  • Axe 4 : Innovations

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *