Fonds Derville

derville

Alain Derville a été pendant de nombreuses années professeur d’histoire médiévale à l’université de Lille 3. Il avait fait sa thèse sur Saint-Omer au Moyen Âge. Lorsqu’il est mort subitement, en avril 2002, il venait de mettre un point final au gros ouvrage auquel il avait consacré les dernières années de sa vie de travail et qu’il avait voulu intituler Quarante générations de Français face au sacré.

0979Le travail qu’il a laissé a nécessité un gros travail de toilettage, il a été publié aux Presses du Septentrion en 2006 avec en sous-titre Essai d’histoire religieuse de la France (500-1500)
Suite à ce travail et grâce aux relations privilégiées nouées avec sa famille, son épouse Lucienne et ses filles Isabelle, Bettina et Barbara ont déposé dans notre laboratoire la bibliothèque et les archives d’Alain Derville. Nous les en remercions.

Les documents viennent d’être rangés dans nos nouveaux locaux.

Un catalogage des livres est en cours et un étudiant d’histoire médiévale est en train d’effectuer un inventaire des archives. Travail complexe, au vu de l’accumulation de documentation et de la difficulté, parfois, de lire son « écriture de patte de mouche ».

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *